À propos

OmeGANG, le blog des actualités Omega, est un blog tenu par moi-même, Copeau.

Qui suis-je ? Juste un passionné de montres. J’ai d’ailleurs un autre blog, plus généraliste, et consacré à toutes les marques horlogères.

Si d’aventure ce pseudo de « Copeau » vous intrigue, voici l’explication (et non, ça n’a rien à voir, mais alors vraiment rien, avec le metteur en scène Jacques Copeau, personnage tout à fait estimable par ailleurs). Ce pseudonyme me tient tout particulièrement à coeur. Il fait référence à Un bonheur insoutenableun roman de science-fiction d’Ira Levin (le célèbre auteur d’Un bébé pour Rosemary ou des femmes de Stepford) paru en 1969.

Dans le futur, les nations ont aboli les guerres et la misère. Mais à quel prix ? Gouvernés par un ordinateur géant, les hommes sont – à l’aide d’un traitement hormonal mensuel adéquat – uniformisés, privés de toute pensée originale. Dans un univers où il n’existe que quatre prénoms différents pour chaque sexe, le jeune Li RM35M4419 va hériter de son grand-père d’un étrange cadeau : un surnom, Copeau. Ce sera le début pour lui d’une odyssée qui va l’amener d’abord à s’accepter en tant qu’individu, puis à la révolte. Il n’est heureusement pas seul, d’autres ont décidé de se rebeller.

Mais seront-ils assez forts pour lutter contre Uni, le super-cerveau informatique de cette humanité déshumanisée ?

copeau-61-233x300Li RM35M4419 dit Copeau est le personnage principal de ce roman : enfant, il reçoit la même éducation que tous les autres. Il n’a donc aucune raison de se révolter contre Uni, l’ordinateur bienfaiteur. C’est son grand père Jan qui lui ouvrira les yeux sur l’artificialité du monde où il vit. Pour cela, le grand-père de Li ne demande qu’une chose : penser souvent à vouloir quelque chose. Idée inconcevable dans le monde U (U pour Uni), où l’humain n’a pas à faire de choix.

Sinon j’ai donné jadis une interview ici, mais elle se situe sur un tout autre registre que les montres.

Contact : copeau@gmail.com

 

Publicités